Prendre une photo avec un fond flou : 1 mode, 2 minutes, 3 possibilités.

Aujourd’hui, nous allons voir comment réaliser une photo avec fond flou.

Tout a commencé lorsque j’ai réalisé que ma base de données photo (je n’ose pas dire photothèque) est encore moins bien rangée que mon armoire à chaussures (c’est dire le laisser-aller).
Le problème vient de la quantité pharaonique grande quantité de photos accumulées ces 3 dernières années (je ne suis pas capable de jeter mes photos).
Les pauvres clichés font la queue sur mes disques durs en attendant d’être présentés dans un tuto (je ne vous ai toujours pas montré une seule photo du magnifique Cambodge alors que mon premier voyage là-bas date d’il y a plus d’un an).

Je me dis parfois que je vais arrêter de prendre des photos tant que je n’ai pas réalisé de tutos avec celles que j’ai déjà… Naaan, je ne me dis pas ça (je ne prends pas des photos pour bloguer => je blogue car je prends plein de photos).

Bref, quand vous avez émis le souhait d’apprendre à « créer un effet de flou en arrière plan de vos photos » (suite à l’envoi du questionnaire sur le Guide Photo), je me suis dit que ces photos de fleurs avec un fond flou prises durant le Nouvel An vietnamien en janvier dernier (le Têt) seraient toutes trouvées.

Exercice photo : comment faire une photo avec fond flou ?

Vous pouvez obtenir une photo avec fond flou avec un appareil réflex, un hybride ou un bridge.
Pour les appareils photo compacts, cette fonction est disponible sur certains modèles (plutôt « haut de gamme ») mais pas pour tous.

Voici donc la marche à suivre :

        1. Sélectionnez le mode Ouverture de votre appareil photo.
          En général, ce mode est symbolisé par un A ou un Av.

          Sélectionnez le mode Ouverture "A" ou "Av" (ça dépend de votre appareil)

          Sélectionnez le mode Ouverture « A » ou « Av »

          Sélectionnez le mode Ouverture "A" ou "Av", en fonction de votre appareil

          Sélectionnez le mode Ouverture « A » ou « Av », en fonction de votre appareil

        2. Ensuite, en cliquant sur le bouton « Info« , vous allez alors voir s’afficher sur votre écran plusieurs valeurs dont un « F » suivi d’un chiffre (F2.8, F5.6, F8, F16, F22, etc…).
          Il s’agit de l’Ouverture.

          Ajustez la valeur "F"

          Ajustez la valeur « F »

        3. En augmentant ou en diminuant cette valeur (l’Ouverture), vous allez augmenter ou diminuer le flou.

Et oui, c’est aussi simple que ça.

3 possibilités de photos avec fond flou

Pour cette partie, je vais vous donner des indications très générales car cela varie beaucoup et dépend de votre matériel mais aussi de la distance entre le sujet et vous-même.

        1. Je veux un objet net et un fond très très flou (quand on ne distingue plus rien) : je choisis le plus petit F possible (F3.5, voire plus bas, jusqu’à F1.2 pour les objectifs de très très bonne qualité).
          La photo ci-dessous a été prise à F2.8.
          Faire un fond flou en photo
        2. Je veux un objet net et un fond légèrement flou (que l’on peut reconnaître mais ce n’est pas l’essentiel) : je choisis une valeur comprise entre F3.5 et F6.3.
          La photo ci-dessous a été prise à F5.6.
          Faire un fond flou en photo (1)
        3. Je veux une image parfaitement nette du premier au dernier plan : je choisis une valeur à partir de F11 et au delà (et surtout j’immobilise bien mon appareil pour que la photo ne soit pas floue).

Autre exemple

La photo ci-dessous a été prise à F1.8.

Faire un fond flou en photo (3)

Puis toujours le même sujet mais cette fois avec une valeur différente (F4).

Faire un fond flou en photo (2)

Voilà, comme je vous le disais, c’est très simple.
J’ai essayé d’être concise et d’aller à l’essentiel mais si vous avez besoin de plus de précisions, laissez-moi vos questions en commentaire juste en dessous de cet article.

Et pour être certaine d’avoir bien compris, faites-le test dès maintenant ! Allez chercher votre appareil photo, jouez avec l’Ouverture et à vous les photos avec fond flou (et dites-moi ce qu’il en est) !


. .
Prénom *
Email *


Mots-clés: appareil photo effet fond flou, flou, TUTO NIKON D3100, lequel choisir pour des arriere plan flou prendre des fleurs objectif 50mm f1.8 OU un 35mm f1.8, nikon d5100 portrait photo avec flou

50 comments

    • Maieva Voyage  

      Ca va venir… tu veux nous servir de modèles ???!!!

  • claire  

    J’adore ce tuto, il est super clair…sauf que…je ne trouve pas comment modifier la valeur de F! Est-ce en tournant la bague de l’objectif? mais du coup ça zoome plutôt. (peut-être faudrait-il que je me replonge dans mon mode d’emploi). En tout cas mon exemplaire du magazine ne sera pas de trop pour apprendre encore plein de choses. Merci encore!!!

    • Maieva Voyage  

      Claire oi,
      Je lis que tu as tourné la bague d’objectif c’est que tu as sans doute un réflex ou un bridge ou un hybride donc tu possèdes sûrement cette fonction (il faut chercher dans le menu « ouverture » ou « aperture »).
      Peux-tu m’indiquer le modèle de ton appareil photo ?
      Maïeva Voyage

  • claire  

    C’est un reflex Nikon D3100.
    J’ai bien mis le mode A et appuyé sur info pour voir la valeur de f, sauf que je ne sais pas comment la modifier. Il faudrait aller dans le menu peut-être? Promis ce soir je me plonge dans le mode d’emploi!

    • Maieva Voyage  

      Alors tu sélectionnes le mode A et tu changes la valeur à l’aide de la molette (lorsque tu tiens ton appareil à 2 mains, cette molette se situe au niveau de ton pouce droit normalement, c’est comme une vis dentée/crantée).

  • Claire  

    Ouiii j’ai vu ça hier en lisant mon mode d’emploi!!lol Ya plus qu’à s’entraîner…
    Merci

    • Maieva Voyage  

      N’hésite pas si tu as besoin d’aide et bon test !
      Maïeva Voyage

  • Sissy  

    C vraiment trop sympas de partager merci beaucoup sissy

    • Maieva Voyage  

      Je t’en prie Sissy, j’espère que tu as pu tester ce tutoriel photo et que tu as obtenu de bons résultats.

  • Stéph  

    Salut, je viens d’acheter un nikon L310, mais je ne trouve pas cette fonction F. Pourrais tu m’aider stp ?
    T’es explications sont claires pourtant mais je n’ai pas du tout les mêmes choses que toi sur mon appareil photo !!
    Merci d’avance

    • Maieva Voyage  

      Bonjour Steph,

      J’ai trouvé la notice de ton APN ici http://www.nikonsupport.eu/europe/Manuals/L310/L310_Fr_01.pdf

      A la page 20/164, ils indiquent que le « F » s’affiche à l’emplacement (18) du schéma.
      Ce qui signifie que tu devrais pouvoir voir ce paramètre. Cependant, je ne suis pas sûre que le Nikon L310 te donne la possibilité de modifier cette valeur… as-tu la possibilité de vérifier auprès de ton revendeur ?

      Maïeva Voyage

  • Pingback: 2 Vietnamiennes dans un temple d’Angkor, laquelle saute le plus haut ? Ou comment figer le mouvement de vos sujets en plein air - Blog photographie Photo-tuto.fr

  • Homeostasie  

    J’ai acheté un objectif pour avoir ce genre de rendu moi ! Si j’avais su, j’aurai un peu chipoter pour voir ce que ça donnait avec l’objectif standard de mon Canon^^

    • Maieva Voyage  

      Homéostasie,
      Ca dépend. Ce n’était peut-être pas un achat « inutile » car de quels types d’objectif s’agit-il ?
      Si l’un ouvre à 3.5 et l’autre à 1.8, tu auras tout de même une vraie différence au niveau du résultat final et donc l’achat est justifié.
      Maïeva Voyage

  • Homeostasie  

    Tu me demandais justement ce que je ne comprenais pas dans les objectif dans le commentaire précédent (sur l’article concernant le Salon photo) – c’est tout à fait ce genre de charabia que je ne comprends pas :D ^_^
    Homeostasie Articles récents..La foire de Liège – Folie des canardsMy Profile

    • Maieva Voyage  

      Homéostasie,
      Si ce que tu essayes de me dire c’est que tu as acheté un 50mm 1.4 pour avoir ce genre de rendu : eh bien je te rassure tu as très bien fait, ce fut une excellente décision !
      J’ai moi-même acheté un 50mm 1.8 car mon zoom 18-55mm ne me convenait plus (sauf que le 50mm 1.4 que tu as est encore mieux que mon 50mm 1.8).
      Finalement à tout bien y réfléchir, l’article sur les objectifs va se transformer en 2 articles sur le sujet, il y a pas mal de choses à dire…
      Maïeva Voyage

  • Pingback: Votre « Best Of 2012» (2ème partie) : les 10 autres tutoriels photo que vous avez préférés cette année sur Photo Tuto – VDB#26 - Apprendre la photographie - Techniques photo, Lecons en ligne, Tutoriels par l'exemple

  • Loukoum  

    Bonjour :)
    Alors voila, j’ai eu à Noel l’APN Nikon Coolpix L810 et il n’a pas tous ces modes là :( Et pourtant je souhaiterai faire des photos comme celle là. Est-ce possible et si oui, pourriez vous me dire comment ? (Si vous le savez bien sûr)
    Merci beaucoup d’avance ><

    • Maieva Voyage  

      Loukoum, si ton appareil ne possède pas ce mode ça risque d’être difficile d’obtenir un flou d’arrière-plan…
      Peut-être peux-tu essayer en sélectionnant le mode « Macro » et en t’approchant au maximum de l’objet à photographier ?
      Maïeva Voyage

  • Loukoum  

    C’est ce que j’ai fait, et en fait cela dépend. Je crois que ça dépend de ma position par rapport a l’objet photographié, il faudrait que je reessaye plusieurs fois dans des positions différentes en mode macro pour voir :)
    Merci :)

    • Maieva Voyage  

      Loukoum,
      Ok, essaye et dis-nous (ça m’intéresserait d’avoir ton retour sur le sujet).
      Maïeva Voyage

  • Pingback: Objectif Reflex Zoom ou à Focale Fixe ? Un comparatif (Comment choisir votre objectif photo #6) - Apprendre la photographie - Techniques photo, Lecons en ligne, Tutoriels par l'exemple

    • Maieva Voyage  

      Aurélie,
      Alors qu’as-tu photographié de beau ?
      Maïeva Voyage

  • VIANETTE  

    Bonjour, ni une ni deux, j’ai ressorti un de mes appareils, car depuis que je suis petite, je fais de la photo, mais sans savoir me servir de tout….
    Bicause personne ne m’a jamais détaillé les fonctions comme tu viens de le faire sur ton dernier message. Du coup je suis contente, SAUF, que ayant trouvé, tout sur l’ouverture, je ne vois pas de différence sur la photo !!!A bientôt, et merci pour ton partage. VIANETTE

    • Maieva  

      Vianette,
      Tout d’abord un grand bravo à toi !
      Je suis vraiment ravie si ce tutoriel t’a donné envie de ressortir de ton appareil photo et de faire un test : c’est le but justement ! :)
      Maintenant, voyons-voir pourquoi tu n’as pas obtenu de flou : peux-tu refaire un test en te rapprochant au maximum de ton sujet cette fois ?
      Maïeva Voyage

  • Maryse & Cocotte  

    Bonjour, en ayant lu votre tuto hier soir, je me suis promis d’essayer le lendemain en plein jour c’est à dire aujourd’hui, j’ai fait comme vous en; mode AV j’ai changé la valeur d’ouverture, mais le flou se trouve en premier plan et pas derrière ! pour info j’ai un canon aos 1100D et le zoom de base qui va avec un 18-55 mm et ce que j’aimerais en faire c’est de la photo culinaire ( car g un blog ! ).
    Merci par avance de vos explications !!
    Maryse & Cocotte Articles récents..Brioche de Julia & AgatheMy Profile

    • Maieva  

      Maryse & Cocotte,
      D’après votre email, il me semble que vous avez compris.
      N’hésitez pas à demander s’il vous reste d’autres questions.
      Maïeva Voyage

    • Maieva  

      Maryse & Cocotte,
      Alors quoi de neuf depuis ce dernier commentaire ?
      Lorsque je vois les dernières photos du blog, je me dis que tout semble bien aller… :)
      Maïeva Voyage

  • carol  

    Bonjour, je vous doit beaucoup.
    Car tous vos tutos sont importants.
    Jai un handicap, donc je ne puis suivre
    Vre des formations continuels.avec vous
    Je peux allet a mon rytme.merci encore.
    Jai fait une grosse erreur, plutôt
    Plusieurs. Lors du mariage de ma file
    Jai , je n’ai pas regarder les photos prise a l’extérieur lors de la photo de groupe , trop confiant, (ne faite jamais cette erreur , car ça devient une horeure.il y a t’il un miracle pour déjouer une SUR EXPOSITION.je voulais prendre la marier en blanc , et non toutes les photos.je pense qu’il est trop tards pour faire corection.si ca aurais été le contraire, en sous exposition on aurais pu coriger en post traitement.
    Si il y a une solution , écrire sur ce blogue. Merci. p.s. je ne veux pas être plain je m’assume. Un papa trop sûr de lui.

    • Maieva  

      Carol,
      Vous voulez dire que vous recherchez un logiciel de post-traitement/retouche pour assombrir un peu vos photos c’est bien ça ?
      Maïeva Voyage

  • Lydie  

    Bonjour Maéva,

    Pour prendre une photo avec un fond flou : un autre mode, le mode « Vitesse ».

    Cet été, je me suis amusée à faire quelques photos de fleurs de près avec mon nouvel objectif 50mm.
    Et je parviens à bien mieux réussir mes photos en mode vitesse (Tv)
    Tout d’abord, en extérieur, il y a souvent un léger courant d’air impromptu, en mode vitesse et à grande vitesse je fige complètement ma fleur. Elle est nette. Dans ce cas, ( à grande vitesse) l’appareil règle automatiquement, l’ouverture de objectif, à une plus grande valeur. De sorte que j’obtiens un très beau flou d’arrière plan.
    Mes photos sont bien plus réussies de cette façon.

    • Maieva  

      Lydie,
      Mais cela rend l’opération un peu plus ardue, non ?
      Car le plus simple pour obtenir du flou d’arrière, c’est de jouer directement sur l’ouverture et en sélectionnant la plus grande ouverture possible, l’appareil choisit alors automatiquement la vitesse la plus rapide.
      Maïeva Voyage

  • Lydie  

    Sinon pour les débutants,
    il y a le mode tout Auto (le carré vert).
    Il suffit de viser et de photographier pour que l’appareil photo règle tout automatiquement. Il évite de rater une photo.

    Il y a, aussi, le mode gros plan (la tulipe).
    Le mode Gros plan sélectionne les réglages optimaux pour la photographie de petits sujets et les prises de vue de très près. L’appareil effectue des photos sur lesquelles l’arrière-plan présente un flou délicat, tandis que les images se caractérisent par leurs couleurs bien équilibrées et leur netteté.
    Bien qu’il soit conseillé d’utiliser un objectif macro, chez Canon, un EF-S 60 mm f/2,8 Macro USM est conseillé, j’imagine qu’il est possible de l’utiliser avec le 50 mm f 1/8.
    Il faudra que j’essais;

    • Maieva  

      Lydie,
      Ça fonctionne parfaitement avec le 50mm 1.8 (puisque je n’ai pas d’objectifs macro).
      Et merci pour la remarque sur le mode semi-automatique « Macro », c’est vrai que ça peut aussi servir pour les grandes débutantes :)
      Maïeva Voyage

  • Lydie  

    En fait, j’aimerai que tu précises avec quel objectif tu as pris ces photos de fleurs.

    • Maieva  

      Lydie,
      Les photos ont été prises avec mon objectif Nikon 50mm 1.8 AFS G.
      _ Voici les données Exifs pour la Photo 1 (avec la marguerite rose et les 2 boutons de fleurs) => 50mm F2.8, 1/1600s, ISO 400
      _ Photo 1 de « Autre Exemple » : 50mm F1.8, 1/1600s, ISO 400
      _ Photo 2 de « Autre Exemple » : 50mm F4, 1/250, ISO 400
      Maïeva Voyage

  • Pau  

    Bonjour Maieva,
    Malgré ton tuto détaillé et les commentaires laissés par les autres bloggeurs, je n’arrive pas à faire un fond flou.
    Comme Maryse et Cocotte, je vais essayer demain avec la lumière du jour. Comme je débute, je m’interroge :
    1/ Y-a-t-il un paramètrage particulier à faire au niveau de la mise au point (est-ce pareil que l’autofocus?) ? ou du déclenchement ? J’ai l’impression que l’appareil recalcule entre le moment ou je fais la mise au point et le moment ou je déclenche (Je travaille en mode M pour essayer de comprendre l’impact de chaque facteur sur une photo).
    2/ Faut-il forcément un objectif avec un f inférieur à 3,5 (J’ai un Nikon D7000 avec objectif AF-S 18-105mm 1:3,5-5,6).

  • Flag  

    Bonjour, je viens de voir votre site et je trouve qu’il est vraiment super ! En ce moment je m’intéresse beaucoup à la photographie, ce qui m’intéresse le plus et justement de prendre une photo avec un fond flou. Je suis débutante et depuis quelques mois je cherche des appareils photos pas trop cher, mais je ne sais pas qu’est ce qu’il peut me convenir.
    Merci d’avance !

  • Ines-Melanie  

    Bonjour,
    Je découvre votre site et vos tutos qui sont très intuitifs (notamment celui-ci) donc premièrement félicitations !
    Ensuite, j’aurai souhaité avoir quelques précisions concernant l’effet de flou arrière-plan.
    Mon besoin est de créer un flou pour des portrait plein pied, pour le moment je le crée avec Photoshop mais le résultat n’est pas des plus naturels (j’utilise le contour/détour et j’applique mon flou).

    Je possède un Nikon D3200 avec objectif 18-105. Mais j’ai du mal à le maîtriser, j’arrive à obtenir un flou quand je réalise un portrait (visage /épaules) mais pas en plein pied ! Le flou est totalement invisible ou bien cela rend ma photo moins nette dans l’ensemble.
    Y-a t’il une méthode ?
    Un besoin de meilleur objectif ?

    Merci par avance !

  • Pingback: Le Tuto Minute (pour les Photographes en manque d'inspiration)

  • Tiffany  

    Bonjour! J’ai essayé la technique mais je ne peux pas aller en dessous de F3.5 (j’ai un nikon D5300 et un zoom 18-105 mm). Lorsque je fais ce test, mon appareil ne veut pas faire la photo, il s’oppose, tout simplement ! Et lorsque j’y arrive par je ne sais quel miracle, le fond n’est pas super flou… :(

    Comment faire ? Doit-on être loin ou prêt ? Doit-on zoomer à fond ou pas du tout ?

    Un grand merci pour ton aide !

  • KbS  

    Je viens de tomber sur votre site par hasard en parcourant le site Nikon Passion qui y faisait référence à la suite d’un tuto.

    Je viens de le survoler et j’aime beaucoup votre manière d’aborder les sujets et votre côté décalé.

    J’ai beaucoup rigolé en lisant les refoulement divers sur les forums… et je confirme vos dires tant sur les forums photos (qui ont la palme d’or) que sur des forums divers. Je vais d’ailleurs aller me présenter de ce pas avant de continuer à écrire ces lignes. lol

    Je ne suis pas photographe débutant car ça fait plus de 20 ans que je photographie… Et pourtant, je me suis remis à la théorie, aux apprentissages de divers techniques et autres joyeusetés il y a quelques années (Environ 6 ans maintenant). Je suis devenu photographe de mariage et de portrait /mode par la force des choses (TABOO !!!!! lol) alors que ça ne m’attirait pas plus que ça. Et la magie a pris.

    Bref, tout ça pour vous dire (à vous tous, les lecteurs)… que la photographie, c’est comme la musique ou toute autre forme d’art ou même le sport.

    1- il faut se faire plaisir, jouer avec votre appareil, faire des photos. Ne pas vous poser de questions sur l’appareil, apprendre la théorie ou des techniques particulières. Ne vous lancez pas dans un système star Ac’ à vouloir faire des concours, vous lancer pro en achetant votre premier réflex ou devenir le prochain « cartier bresson ». Juste pour le fun, que pour le fun, rien que du fun. Aimez le fait de photographier… Tout et n’importe quoi. Peu importe le mode, l’appareil.
    2- il va venir un temps où vous allez vous sentir frustré(e)s… et c’est là, qu’il va falloir commencer à vous pencher sur les aspects théoriques et/ou techniques. Ne brûlez pas les étapes à tous apprendre par coeur et vouloir tout apprendre. Une technique par jour, semaine ou par mois. Exemple : que du portait en soirée ou à la maison, àl’inverse, que des photos en pleine après midi d’été (ça va être fun, beaucoup plus que de prendre une photo à une soirée d’anniversaire lol), etc.
    3 – Le temps au temps… beaucoup de temps. Même si certaines ou certains d’entre vous seront plus rapides à comprendre ou mémoriser, progressez à votre rythme. Ne brûlez pas les étapes. Et surtout, ne vous enfermez pas dans la technique ou théorie. Prenez encore et toujours des photos. Gardez le plaisir de prendre des photos !

    PS ou 4 – Ne soyez pas frustré(e)s en voyant vos photos en les comparant à d’autres photographes ou magazines. D’une, vous perdriez votre feeling et peut être même ce qui sera votre signature un jour et de deux, il est ridicule de croire que c’est que le talent ou le matériel qui fait la différence. La grande différence entre vos photos et celles qui vous font rêver vient du fait que celles des pros ou passionnés chevronnés sont retouchées/traitées avec talent. Et oui, Bard Pitt et Claudia shiffer sont comme nous tous au réveil lol
    Et pour le paysage, même si certains sont capables de transcender un lieu en paysage de rêve, n’oubliez pas que la plupart des photos dont tout le rêve ne sont pas le jardin devant la maison ou la plage pleines d’algues près de chez papy et mamie. Bref, déculpabilisez et restez vous même à votre rythme.

    Pour ce qui est de l’appareil en lui même, un réflex, un hybride, un bridge, un compact pro, etc… ne servent à rien. Ce qui sert, c’est d’avoir sous la main et tout le temps sur soi ou près de soi un appareil et de prendre la photo. Ne pas se dire, mince si j’avais eu mon appareil.

    Je vois qu’un(e) lecteur(trice) a un D7000 pour débuter. Ce n’est pas un bon choix pour débuter. Je suis bien placer pour le savoir car j’en ai deux plus mes boitiers pros. Et ce D7000 m’a donné du fils à retordre et m’a fait beaucoup douté alors que je maitrisais la photographie. Des membres du club photo en ont et galèrent beaucoup.
    Alors mon conseil : Ne culpabilisez pas, déstressez et allez y doucement. En jpeg et par défaut, l’appareil délivre des images molles et pas forcément très justes. Si vous les comparez à un compact ou à un téléphone, vous serez déçu(e)s. C’est normale, c’est un boîtier expert (ou semi pro selon les pays et modes). Un boîtier qui doit permettre au photographe d’y mettre sa touche personnelle et son âme. Donc, ne soyez pas déçu(e)s ou tristes. C’est normale.

    Faîtes super simple au début… Mode auto pour les prises de vues où vous n’avez pas le temps de savoir ce que vous faites (ou pas d’ailleurs) : anniversaire, soirée, mariage, etc.

    Mode A (pour passer en semi automatique)… Ce qui est expliqué dans ce tuto d’ailleurs. La molette de derrière (côté écran) sert à régler la profondeur de champs… Plus la valeur du F est petite, moins la zone de netteté sera grande et vice et versa. Impeccable pour prendre des photos de fleurs, quelques amis compréhensifs pour s’essayer au portrait ou sinon, un chat ou un pot de fleurs se prêtent encore mieux à l’apprentissage de la profondeur de champs. lol

    Mode S (toujours semi automatique) mais pour figer ou flouter un mouvement… En gros, je veux que tout le vélo soit net, je mets une valeur de vitesse élevée, je veux voire la baguette de pain bien nette mais pas le vélo et la demoiselle dessus (oui, je fais raccord avec ce site au féminin lol), je baisse la vitesse.

    Balance des blancs : on laisse en auto, ça donne de très bons résultats au début comme après (et oui, car après, vous la réglerez dans photoshop, lightroom, picasa et compagnie)
    Mode de mesure d’exposition… c’est là que ce type de boîtier complique la tâche… Au début, laissez les paramètres par défaut… Idem pour le système de réglage autofocus.

    Pour les plus avancé(e)s… En gros, AFS pour toute situation, point AFcentrale (qu’on peut bouger avec le petit joystick), prise de vue simple (une photo par une photo), mesure matricielle pour le tout venant et spot (le petit rond) quand on est en contre jour pour avoir le sujet bien exposé ou dans un environnement sombre ou trop lumineux d’ailleurs, qu’on veut exposer le sujet.

    Quand vous avez peur de ne pas réussir à avoir suffisamment de vitesse pour réussir une photo (sport, soirées, mariage, etc)… AFC, 9 points AF, Rafale petite ou lente vitesse (plein de photos tant que le doigt reste appuyé dessus), Mesure matricielle ou spot selon les sujets.

    ON va dire que ça reste la base pour tout appareil… le reste est compliqué, long à comprendre et ecnore plus long à savoir quand utiliser telle ou telle fonction.

    Eviter tous (oui, pas que les propriétaires de D7000), c’est valable pour tout ce qui est capable de prendre une photo y compris les téléphones portables…. donc évitez tous de laisser les ISOS en automatique.
    En gros, à titre indicatif car il y a des variantes et exceptions…

    100 isos par beau temps, ou en plein milieu de journée, en photo de nuit sur trépied ou tout autre photo sur trépied

    200 isos en fonction du moment de la journée ou en intérieur l’après midi.

    400 isos par mauvais temps ou en fin d’après midi… en intérieur en journée (sauf si c’est à l’église)

    800 isos…. (attention, beaucoup d’appareils vont commencer à faire de vilaines photos – encore plus si vous êtes en jpeg)… Globalement, en soirée, en intérieur peu lumineux, en portait avec peu de lumière (attention portait posé si c’est pour un anniversaire ou une fête, vous serez trop juste et vous risquez le flou).

    1600 isos et 3200 isos… (la limite maxi de pas mal de boîtiers)… idéales pour l’église, les soirées où il y a du mouvement (anniversaire, fêtes, etc)

    Au dessus de 3200, soit votre appareil ne sera pas capable, soit vous serez obligés de passer à la partie logicielle (retouche et correction) et au début, c’est pas simple, pas agréable et énergivore… et ça a tendance en plus, à démotiver les photographes se disant qu’ils sont nuls, que s’ils étaient bons, ils ne retoucheraient pas, etc

    Dernière chose pour revenir au tuto… Pour l’effet de flou et de profondeur….
    ça vous est donné à titre d’exemple… et c’est bien la base de la profondeur de champs (zone de netteté)…. Et il y a juste deux choses à apporter.

    La première, c’est que quelque soit le nombre F… il y a une notion de distance entre vous et le sujet, et du sujet et ce qu’il y a derrière. Faîtes l’essai… Vous ne touchez à aucun réglage, l’appareil ne pourra peut être pas confirmer la mise au point à cause de son objectif…. mais regardez simplement ce qu’il se passe à travers votre viseur ou l’écran quand vous approchez plus ou moins l’appareil de votre sujet…. Vous allez voire qu’à un moment, plus vous allez vous rapprochez du sujet (prenons toujours une fleur ou la chat s’il fait toujours la sièste), plus le fond va devenir flou…

    La deuxième, c’est justement l’objectif… Déjà, ils ont tous une distance minimale de mise au point. C’est à dire que si on se rapproche trop du sujet à cette distance, l’appareil ne sera pas capable de prendre la photo car l’autofocus (AF) n’arrive pas à accrocher/vérouiller.
    Ensuite, un zoom n’aura pas cette même distance qu’un autre, idem pour une optique fixe… et surtout pour leurs angles. Par exemple, avec un 35 mm F1,8… La distance minimale est de 30 cm. Si je prends une photo de quelque chose à plusieurs mètre (disons 2 M), il va falloir que j’utilise F1,8 pour flouter au maximum ce qui entoure mon sujet. Mais si je suis collé à 30 cm du même sujet, (je peux biensûre utiliser F1,8) mais j’aurai un flou à F4 ou F5,6. A l’inverse, si je prends un 85 mm F1,8… et que je prends la même photo à 2M, j’aurai le même flou voire plus grand à F5,6. Admettons qu’on recommence la même photo avec un 200 mm, la notion de floue sera encore perceptible à F8 (avec le 35 mm, à F8, tout est déjà pratiquement net). Et enfin, un 105 mm Macro… à F22, j’aurai pas été de grande valeur de F pour avoir une image nette à quelques cm de mon sujet.
    PS : c’est pas tout à fait vrai, c’est pour continuer le tuto et vous expliquer)

    Tout celà pour dire, que la valeur du F influe sur le flou ou sur le net, tout comme la distance de mise au point… et que c’est variable d’un type d’objectif à un autre. Plus vous aurez un objectif avec une grande valeur (200 mm= plus grand que 35 mm), plus le flou sera grand à distance équivalente.

    Je ne suis pas pédagogue mais j’espère ne pas avoir polluer votre fils de discussion et vous avoir apporter quelques pistes.

    En tous cas, j’ai beaucoup aimé votre site et la manière d’aborder les sujets… Et en tant que féministe (enfin, fils de féministe)…. je dis Girls power !!!! ça fait du bien, c’est frais, coloré, marrant.

    Au plaisir

  • KbS  

    Juste car j’ai oublié un point….

    Pour tous(tes) les photographes y compris des utilisateurs de boîtiers experts… Nikon D7000, D7100, D600, D610, Canon 7d, 6d, 60 d, Pentax K5, K7, etc…. mais ça vaut pour tous les autres. A un moment, nous arrivons tous à la frustration.

    Je parlais de la déception et frustration en voyant les photos et j’ai parlé du fait que les boîtiers experts, semi pros et pros délivraient des images molles par défaut… que ça laissait toute latitude pour créer les rendus désirés tant à la prise qu’à la correction/retouche logicielle.

    Une bonne photo est une photo réussie… bien cadrée, attirant l’oeil et étant bien exposée.
    Une belle photo est plus subjective… pas forcément une bonne photo mais elle fonctionne.
    Une photo d’art peut même être complètement floue, mal cadrée, etc…

    Bah oui, alors pourquoi sommes nous frustrés ? pourquoi s’être donné autant de mal à apprendre le manuel de son appareil, travailler des techniques, commencer à balbutier devant l’ordinateur à tripoter plein de curseurs au nom bizarre ?

    Alors de la même manière que vous aimez des photos de quelque d’autre, les gens pourront adorer ne pas aimer vos photos. Le summum de la frustration, c’est quand vous êtes tout(e) fier(e) de vous devant l’une de vos photos et que vous avez le droit à un bof, mouais et qu’à l’inverse, cette même personne trouve splendide la photo que vous détestez le plus ou que vous trouver techniquement nulle… Ca, c’est le feeling. le ressenti. C’est subjectif et c’est d’ailleurs pour ça, que même si vous devez la/le meilleur(e), vous ne serez peut être jamais connu(e).

    En dehors de cet aspect… comme je l’ai déjà énoncé plus haut… La déception face aux photos des autres. Le matériel n’y change rien, enlevez vous ça de la tête de suite et une bonne fois pour toute. Ce qu’il faut : c’est prendre des photos, se faire plaisir, ressentir un lieu, un évènement pour passer une émotion, connaître son matériel (même un simple compact).

    Et enfin, la frustration arrivant vraiment, le maque de motivation à photographier, etc… c’est là, qu’il faut commencer à s’ôter des idées préconçues et commencer à se lancer dans les méandres de l’informatique.

    La retouche ou correction… et attention, là, c’est un sujet taboo et très contreversé. Pourtant ce n’est ni plus, ni moins ce que font nos boitiers en automatique, mode Jpeg et ce que faisait papy dans la salle de bain à développer ses films.

    La base des corrections, c’est ajuster la balance des blancs (vous savez, ce que vous laissez gérer en automatique sauf pour soleil = soleil, nuage = temps gris, ombre = à l’ombre, ampoule = à la maison avec un éclairage… d’ailleurs je vois qu’il y a eu des aventuriers qui ne m’ont pas écouté lol)
    En gros, vous allez corriger le ciel pour qu’il ne soit pas bleu fluo, les gens soit jaune, soit limite bleu ou les photos d’hier soir où bizarrement toutes vos photos sont jaunes/orangées. Si elles sont bleus, c’est le même problème ;):)

    La colorométrie… En gros, vous prenez une photo en fin de journée et votre photo montre une herbe vert bouteille alors qu’elle était toute frâiche et d’un joli vert bien tendre, la mer est grise alors qu’elle était bleu profond et la jeune fille a les cheveux blonds orangés et la peau jaunâtre. Bah on bouge les curseurs pour que les couleurs bizarres redeviennent à peu près normales (ou pas, ça peut être un choix)

    La netteté… objet du tutoriel. En général, on veut que tout soit net de chez net…. c’est la mode du numérique full HD blabla. Ca marche dans les deux sens car si vous n’avez pas la chance d’avoir un objectif lumineux, vous pouvez flouter une partie ou toute l’image… Ce n’est pas aussi efficace que l’objectif mais ça coûte bien moins cher pour trente seconde derrière un ordinateur.

    Le recadrage… vous n’avez qu’un objectif fixe et vous auriez voulu et téléobjectif… Magie, on recadre, et on a un zoom. (Attention toutefois, l’appareil fera de grosses différences)

    Disons qu’après, on peut faire presque tout… Des logiciels comme lightroom permet de corriger une photo sur toutes les coutures quand Photoshop permettra de créer un personnage, un lieu, de faire une jeune fille d’une personne agée, d’un potelé à anorexique,…

    Une correction peut se faire sous lightroom qu’avec deux curseurs alors que sous Photoshop, la même chose devra se faire avec plusieurs actions. A l’inverse, quand lightroom ne peut agir que sur quelques paramètres, photoshop peut le faire avec une multitude d’outils, tous variables. Bref, il existe bon nombre de logiciels, tous plus ou moins simples ou compliqués, du gratuit au plus cher selon les préférences de chacun.

    Quand on débute dans ce monde… deux choses arrivent… c’est moche, kitch et on se demande pourquoi on a perdu tant de temps derrière son écran alors que le boîtier aurait fait mieux en mode automatique.

    Ensuite, arrive le moment où l’on se débrouillotte… bah oui, mais le mode auto ou semi auto aurait fait mieux… je ne comprends pas, j’ai acheté des livres pour photoshop et lightroom, suis abonné sur plein de forums qui proposent de tutos et c’est toujours pas ça.

    C’est comme la photo… le temps au temps, on ne stresse pas, on ne se démotive pas, on essaie et ré essaie (en essayant de s’amuser)… on évite cependant de faire ça pour un évènement important. On teste pour tester sur des photos tout venant.

    L’idéale pour débuter, c’est d’avoir un boîtier qui permet de prendre des photos en Jpeg + le format natif (Nef, RAW, ect)…. le jpeg sort avec les traitements du boîtiers, le format natif = pellicule en numérique… On va essayer de rendre le format natif comme le jpeg… ca vous donne une idée de ce à quoi est censée correspondre l’image finale. Quand vous serez plus à l’aise, l’idée sera de faire mieux que le jpeg du boitier.

    Personnellement, venant de l’argentique, ayant toujours eu des réflexs… ayant grandi avec photoshop… le développement numérique, c’est la partie que j’ai eu le plus de mal à appréhender et quand j’ai compris que si je voulais des images pros ou spectaculaires, qu’il fallait passer par là… je me suis senti bien seul, bien démotivé et très déçu de mon boîtier.

    D’autant plus, qu’avec un plus vieil appareil numérique, résolution deux fois moins bonne et de vieux objectifs manuels, je sortais de superbes photos non retouchées… ça a failli être la revente de mon fameux D7000.

    Il faut des périodes pour digérer des croyances, passer des caps et une fois qu’on a l’esprit zen, tout de vient plus simple et plus facile. Il va de soit qu’aujourd’hui, il ne me viendrait pas à l’idée de présenter des photos non retouchées à des mariés pour le plus beau jour de leur vie… Imaginez le marié avec un bouton sur le nez, la marié avec des cernes. Imaginez la tête du mannequin pour son book, où je lui présente la photo avec une jolie cellulite pour une pub de maillot de bain ? Par contre, à l’inverse, pour le perso, je ne retouche aucune photo… soit c’est bon, soit c’est mauvais… Pourquoi ? parceque développer/retoucher demande pas mal de temps quoiqu’on en dise… et je préfère passer du temps avec ma chérie, mon chat qui se réveille de la sieste, mes amis ou simplement à photographier. Plus vous maîtriserez la prise de vue, moins vous passerez de temps derrière le pc mais ne pensez jamais qu’une bonne photo brute de brute sera meilleure que le photo développée… plus la technologie avance et bizarrement, plus la retouche devient indispensable… Ne serait-ce que pour la correction d’objectif, la correction des hautes lumières, etc.

    Amicalement et pardonnez moi d’avoir été aussi pipeltte.

  • vuxta  

    Bonjour,

    Pour l’exemple de flou avec les fleurs je suis d’accord, en revanche comment faire un flou sur un format plus large. Doit on redémarrer l’appareil pour valider les réglages et doit on rester sur le mode choisit pour prendre la photo?

    Cordialement

  • tissy  

    Merci beaucoup pour tes explications nettes et précise !!! J’ai enfin compris comment faire un jolie flou malgré tout les forums et tutos que j’ai pu lire :-)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = sept